Artiste plasticienne

 

Je tisse, je tords, j’enroule, je noue, je coupe, j’assemble des morceaux de fil de fer. De taille différente,ils se font trait de crayon.

 Ils forment ensemble des lignes droites, courbes, courtes, longues, souples, tendues, brisées, continues, interrompues, certaines se prolongeant vers l’infini…

la peinture donne de la matière, elle joue de la gouttelette à l'empâtement, elle accentue le trait, fait vibrer les lignes. Souvent noir, des touches de bleu de sèvre, rouge, doré ou blanc se révèlent au visiteur attentif.

 

Les lignes légères se déploient dans l’espace et cernent des surfaces. Elles sculptent l’air, on passe ainsi du dessin à l’ombre portée sur le mur.

L’œil voyage dans ces parcours qui se croisent, se mêlent et se poursuivent. Ces compositions réalisées au hasard des jeux de rythmes sont des structures arachnéennes sans limites. Le résultat d’une écriture singulière et sensible.

Au delà de la réflexion sur la ligne et le trait se dégage un fragilité; Ce sont des miroirs, miroirs d'ombre, ombres de dentelles. Ce sont des liens, des réseaux qui dialoguent allant de l'intime à l'universel.

Prendre le temps de regarder, d'observer, de parcourir et de découvrir les détails qui s'offrent à nous, perturber notre regard au profit peut-être d'une perte de notre pensée. Changer notre rapport au temps à l'heure ou tout est dans l'instant.